Plomberie, Chauffage & Climatisation

Moisissures dans les habitations – nouvelles formations

Luc Boily   

Ressources humaines

À l’intention des professionnels et des propriétaires

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) offre désormais l’attestation de réussite à deux nouvelles formations abordant la norme 3009-600 « Contamination des habitations par les moisissures – investigation et réhabilitation du bâtiment » qui établit les exigences pour déceler la présence de moisissures, en déterminer la cause, en évaluer l’ampleur et corriger la situation. Cette norme s’adresse principalement aux professionnels et aux employés d’entreprises qui offrent le service d’investigation ou de décontamination des habitations aux prises avec des moisissures, mais elle s’adresse aussi aux occupants, aux propriétaires ou aux gestionnaires de bâtiments, aux entrepreneurs, aux villes ainsi qu’aux organismes gouvernementaux et réglementaires qui désirent mieux encadrer les activités liées à l’investigation et à la réhabilitation des habitations. « Traiter un cas de moisissures nécessite du personnel compétent et des connaissances techniques. Nos formations abordent les principaux éléments qui justifient de procéder à l’investigation de la contamination afin d’en déterminer la cause, d’en évaluer l’ampleur, de poser un diagnostic juste et de prescrire une méthode corrective appropriée », fait valoir Marco Lasalle, directeur du Service technique de l’APCHQ. Les deux formations de l’APCHQ – Moisissures : Investigation et diagnostic et Moisissures : Réhabilitation des bâtiments diffusées en mode asynchrone sont également reconnues dans le cadre de l’obligation de formation continue de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ). Soulignons que l’APCHQ est le seul organisme reconnu par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ).

Advertisement

Stories continue below