Plomberie, Chauffage & Climatisation
Principaux sujet

Assainissement autonome des eaux usées – norme ISO 30500


Imprimer cette page

May 25, 2019 par Luc Boily


Technologie destinée aux toilettes sans réseau d’égout

Si l’assainissement des eaux usées s’avère beaucoup plus sûr qu’il l’était au début du siècle, il n’en demeure pas moins que leur concept de gestion est demeuré le même. C’est ce qu’a récemment fait valoir l’IAPMO (International Association of Plumbing and Mechanical Officials) par voie de communiqué, précisant qu’il existait désormais une technologie – déjà utilisée dans les régions où les ressources sont rares – visant à faire passer l’assainissement à un échelon supérieur. Il s’agit d’un système d’assainissement autonome ou NSSS en anglais (Non-Sewered Sanitation System) appuyé par la norme ISO 30500. Cette norme s’applique aux systèmes d’assainissement intégrés qui ne sont pas raccordés à un réseau d’égout. Son principe repose sur une technologie permettant de préserver l’énergie pour l’utiliser dans d’autres applications – par exemple, pour alimenter l’éclairage – et qui est dotée d’une boucle de recirculation pour réutiliser le liquide. Mandaté par l’ANSI (American National Standards Institute), un comité de l’IAPMO déploie actuellement des efforts pour rendre cette technologie accessible au Canada et aux États-Unis, entre autres. L’IAPMO s’intéresse également aux normes qui traitent des produits de détection des fuites d’eau (IGC 115 et IGC 349). Utilisées pour certifier les produits conçus pour détecter les fuites d’eau, on s’attend à ce qu’elles deviennent incessamment des normes nationales (Z1115 et Z1349).


Imprimer cette page



connexes


Commentaire:

Votre courriel ne sera pas, publié. Champs obligatores avec un *

*